Bangkok

Bangkok, ville embêmatique de l’Asie du Sud-Est. C’est ici que j’y passe mes dernières heures de mon année de voyage. En tout j’y serai passé 4 fois, et aucune de m’aura laissé indifférente.

Bangkok, épisode 1:

Arrivée de Jakarta par un avion de nuit, on arrive à l’aéroport de Bangkok, n’ayant pas dormi depuis déjà presque 36 heures, et ne sachant pas trop à quoi m’attendre. On nous dit que les manifestations en ce moment sont sévères. Nos taxis hurlent dans tous les sens en thaï, on ne sait plus ou donner de la tête. Une embrouille et 2 taxis plus tard, on se retrouve plus très loin de la ville, je m’endors dans le taxi… Lorsque, réveillée par des thaïs hurlant entre eux, je me fait tirée hors de mon taxi et emmenée par un chauffeur de scooter. Je ne sais pas ce qu’il se passe mais je vois tous mes amis se faire tirer également, vers un troupeau de scooter nous attendant visiblement. Ils n’ont pas l’air de se débattre mais tout le monde est ahuri. On comprend vaguement que pour cause de manifestation, on doit finir la course en scooter pour entrer dans la ville. Et les chauffeurs se disputent pour avoir des clients, ce qui se conclue en nous tirer pour ne pas nous laisser le choix. J’attrape ma valise à l’arrachée, et mois de 1 minute après m’être fait réveillée en panique, je suis sur l’arrière d’un scooter allant à fond la caisse, ma valise de deux fois ma taille sous le bras. Irréel. Je ne comprend pas ce qu’il se passe, je regarde mes amis ahurie et l’un deux me crie en riant « Welcome to Bangkok baby!! ». je me rappelerai de cette première impression de la ville toute ma vie. Mon chauffeur me parle (hurle) en thaï, on manque de se faire renverser 3 fois et on finit la course par le scooter tombant, à l’arrêt de la manière la plus ridicule du monde. ayant vu venir, je saute du scooter et prend moins cher que le chauffeur.

Cette première fois, on ne restera que quelques heures, devant repartir le soir même pour Koh Kut. J’y découvre quand même la fameuse Koh Soan Road, paradis du shopping sur terre. Comprenez que j’ai sorti le porte monnaie ce jour là. Une journée de manucure, shopping, découverte de la gastronomie thaïlandaise (un orgasme gastronomique à chaque bouchée), mon impression de Bangkok est à vrai dire super, contrairement à ce à quoi je m’attendais. L’ambiance est folle, tout est possible ici. Par contre, revenant de deux semaine en Indonésie sans avoir vu plus de 10 orientaux, çà nous fait bizarre de voir autant de touristes. On booke trois heures à l’avance notre transport du soir, se gave de curry coco et nous voilà repartis.

Bangkok épisode 2: 

De retour de Koh Chang, je me rend à Bangkok pour rejoindre deux amies avec qui je dois continuer le voyage. Cette fois j’y reste deux trois jours. J’en profite premièrement pour retourner faire encore plus de shopping sur Koh Soan Road, devenu mon endroit favori au monde. Mais plus que çà, cette fois je visite un peu la ville. En tout je verrais deux temples, dont celui du « bouddha couché », le Wat Pho, le marché au fleur, le marché aux amulettes, découvert en se perdant volontairement dans la ville, et j’y prendrai un bateau mouche remontant le fleuve ainsi qu’approximativement 24 tuk-tuk, ma nouvelle passion. La ville s’avère vraiment plus jolie que je ne l’aurai cru. Par contre, on expérimentera l’arnaque Thaïlandaise quand un vieux monsieur dans la rue essaie de nous convaincre que là où l’on se rend est fermé car c’est « bouddha holiday » et nous propose de prendre un tuk tuk pour 20 centimes la journée exceptionnellement. On refuse, douteuse, pour découvrir plus tard qu’en effet, c’est la technique la plus courante de l’arnaque au tuk tuk (dit comme çà, çà sonne pas crédible), où l’on finit par être traînée d’endroits en endroits où l’on doit débourser des sous dans la ville.

Après deux trois jours bien pleins, on partira vite pour e Nord avec le seul regret de ne pas avoir essayé la vie nocturne de Bangkok, réputée comme incroyable (dans le bon comme dans le mauvais).

Bangkok, épisode 3:

Ma troisième fois à Bangkok est assez brève. Arrivée depuis le Cambodge, on est censée avoir une journée plein pour profiter de la ville avant de repartir pour le sud. C’était bien sur sans compter sur la ponctualité asiatique, où l’on arrive en ville à 16h30 au lieu de 9h du matin. On se retrouve à n’avoir que 2 heures pour se remettre de presque 24 heures de bus avant d’enchaîner sur 12 heures supplémentaire. On se contentera donc d’y manger (probablement le meilleur point de la ville) mais j’arrive tout de même à y croiser un ami rencontré en Australie, à Bangkok ce jour là.

Bangkok, épisode 4:

Ma dernière fois en date à Bangkok est bien plus triste. Cette fois, c’est la dernière étape, c’est d’ici que je prend l’avion, avant un retour définitif d’un an de voyage… L’idée est donc d’en profiter un maximum. On ne s’attardera pas sur la visite de la ville, maintenant on veut manger, shopper, profiter. Les derniers cadeaux à ramener, des dégustation de street food, on ira pas jusqu’à manger les scorpions proposés dans la rue mais on aimerait quand même faire quelque chose de fou pour la dernière. Ping pong show (show de mademoiselles faisant des choses incroyables avec leur parties intimes), combat de boxe thaï, ce n’est pas les idées qui manquent mais bien les sous. On se contentera d’une soirée en club, dans des rues infestées de touristes et de marchands de nuit. Bangkok la nuit, c’est comme une deuxième ville et c’est une ambiance assez incroyable.

On passera nos dernières heures à essayer de réaliser que le lendemain, on sera dans le froid, en Europe, pour la première fois en un an.

Je ne pouvais pas finir ce voyage autrement qu’à Bangkok, cette ville improbable qui résume parfaitement l’Asie du Sud Est, l’endroit où rien n’est impossible.

10 février 2014, 4 heures du matin, me voilà à l’aéroport de Bangkok, là ou cette dernière partie du voyage commencé, prête à repartir pour la France. 2 mois en asie, 1 an à l’autre bout du monde, je reviens changée et prête pour la prochaine étape. Le must? Quelqu’un à Paris ne se doute pas de mon arrivée…

A bientôt pour le synopsis de cette année d’aventure!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :