Luang Prabang

Après deux jours à redescendre le Mékong en pirogue, nous voilà enfin arrivés à Luang Prabang, au Laos. Un nouveau pays, qu’on est bien curieux de découvrir, pour de nombreuses raisons.

Coup de bol, on commence par une ville qui nous donne plutôt bonne impression tellement elle est jolie. Moins coup de bol, on découvre ce qui va devenir notre plus gros point négatif du pays: la nourriture. En effet, au Laos, on mange majoritairement des sandwich, honnêtement pas toujours top et pratiquement tous les autres plats testés que ce soit occidentaux ou locaux, étaient vraiment décevant, surtout après la Thaïlande. De plus, il faut en général 30 minutes à chaque plat pour arriver, un par un. En soit c’est toujours comme çà en Asie, mais là, c’est pire. Pour nous, goinffreur… euh dégusteurs professionnels, ce sera un grand point noir de notre passage au Laos.

La journée, Luang Prabang est une ville idéale pour se balader. Entre le Mékong et je ne sais pas quelle grosse rivière, on longe les rives entre petites maison et restaurants. L’influence française est toujours assez présente et la plupart des magasins portent des noms français. On poussera même le vis jusque prendre un petit déjeuner royal dans une boulangerie de chez nous à tomber par terre (malheureusement, les prix aussi y sont français…).

La culture locale est aussi toujours là, on y voit de jolis temples et des écoles de mini bouddhistes (j’entend par là des enfants hein, je parle pas de leur taille!). On admire le coucher de soleil depuis une colline en plein milieu de la ville qui la surplombe et nous offre une vue qui envoie du pâté. Ici, je ne sais pas pourquoi, on peut acheter des petits oiseaux en cage et les libérer dans les airs. Et de nos amis se fera d’ailleurs offrir deux oiseaux d’affilé le premier par un jeune local tombé sous le charme.

En soirée, le marché de nuit s’étend sur toute la rue principale ou on trouve de tout, du bon du mauvais, mais la négociation s’avère bien plus difficile qu’en Thaïlande.

En terme de restaurant, on s’essaiera au barbecue laotien, un grand échec, le barbecue n’étant pas spécialement bon, la moitié des plats n’arrivant jamais, et le personnel nous menaçant d’appeler la police car on refuse de payer ce qui n’a pas été servi. Bref, si vous passez par là, ne vous rendez surtout pas au Lao Lao Garden.

Le soir, la ville si jolie et calme de journée, devient très intéressante sur un tout autre aspect. Jusqu’au couvre-feu à 11h, la plupart des gens de la ville se retrouvent à l’Utopia, un bar planqué qu’il faut connaître pour trouver où on enchaîne des cocktails dans une ambiance super décontractée. Une fois le couvre-feu passé, deux options: certains profitent des « lock-in ». Je n’ai jamais fait l’expérience mais apparemment certains bars du pays, une fois le couvre-feu passé, ferme les portes et laissent les clients rester s’amuser à la condition qu’ils ont interdiction de sortir jusqu’à l’ouverture, le lendemain. Ceux qui ne sont pas friands de l’expérience, comme nous, se rendent au seul endroit de la ville restant ouvert, ou tout bon touriste finit sa nuit: le bowling. La plupart des gens sont surtout la pour picoler et papoter même si il y a toujours du monde pour animer une partie de bowling derrière (sport dont je décréterai officiellement être nullissime).

Pour la petite anecdote, c’est à Luang Prabang que, parce que j’ai décidé que c’était plus rigolo comme çà, je déciderai de rentrer sur le toit de mon tuk tuk au lieu de DANS mon tuk tuk. Résultat? Un arbre dans la face, des feuilles dans la bouche, une cicatrice sur le visage.

Bref, j’adore Luang Prabang!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :