Slow Boat

Le slow boat, vous l’aurez deviné, c’est un bateau et çà va pas très vite. Mais LE slow c’est un des moyens de traverser la frontière Thaïlande-Laos. Avant d’y passer, j’avais entendu de nombreux mauvais commentaires à ce sujet: très inconfortable, trop long, ne vaut pas le coup, beaucoup d’arnaques… mais on a quand même décidé de tenter l’expérience: deux jours sur une pirogue à redescendre le Mékong, moi çà me vend du rêve.

En tout, le voyage se fait sur 3 jours depuis Chiang Mai. Le premier consiste à se rendre à la frontière Thaïlandaise dans un mini van avec une dizaine d’autres personnes. Sur la route, on s’arrête à Chiang Rai, où l’on a la chance de voir le « White Temple » ou le Temple Blanc (on sait jamais). Le temple est d’un incroyable blanc (qui l’eut cru) brillant de mille feu et étrangement recouvert de membres de squelettes et têtes décapitées. Ça en donne des frissons! Définitivement le temple le plus incongru que j’ai pu voir, probablement un de mes préférés. Dans la catégorie « plus rien ne m’étonne en asie », on trouve le garde du temple, habillé en militaire, nourrissant les poissons au biberon. Pourquoi pas! Le soir, on dort à Chang Khong, ou on rencontre le reste de notre groupe et s’offrons une dernière soirée (de folie) thaïlandaise.

Le deuxième jour commence par le passage de la frontière, qui nous prendra… des heures. Notre bateau est à 10h30, à 12h on a toujours pas nos visas… Du coup on prendra le bateau d’après! Le bateau ressemble plus à une grande pirogue, tout en bois, tout en long et tous entassés dedans. Pratiquement tout le monde à un siège, mais pas tout le monde. La croisière commence, on admire les bords du Mékong, un paysage très beau et relaxant. Et là…. TADAMMMMMMM. On se rend compte après 1h ou 2 de navigation que… Notre bateau est en train de couler! Non ce n’est pas une blague, la cave du moteur est en train de prendre l’eau et on remarque qu’on est légèrement plus près de l’eau… Mais rassurez-vous, tout va bien, deux Thaï arrivent armés de seaux! Oui, j’ai survécu à un naufrage de bateau grâce à deux petit seau. Les pauvres se sont juste amusés à vider l’eau à la main pendant bien 2-3 heures. Je n’en reviens pas, je pense que c’est ici que j’ai du croiser la barrière du « plus rien de m’étonne en Asie ». Résultat? On a bien 2 heures de retard, le bateau n’ayant plus le droit de naviguer à 19 heures car trop sombre, on risque de dormir sur une plage mais finalement on empiète un peu sur le créneau et on arrive en ville, notre première « ville Laotienne ». Un soirée très calme, on se rend compte qu’au Laos, il y a un couvre-feu à 11h, et ils rigolent pas avec. A 11h01, on est seuls dans la rue, on décide donc d’aller se coucher.

Troisième jour, une journée pleine de navigation sur notre pirogue épave, tout se passe dans les normes. Sur le bateau, beaucoup de jeunes backpackers. Inévitablement, cela inclus beaucoup de consommation de bières, des jeux, de la musique, super ambiance! Le soir nous voilà arrivés, étrangement toujours en vie, à la superbe ville de Luang Prabang dans le Nord du Laos.

Publicités

3 commentaires sur “Slow Boat

Ajouter un commentaire

  1. Sympas les photos 🙂
    La traversée en pirogue ça me vend aussi du rêve ! A essayer lors de mon prochain voyage en Thaïlande. D’autant que je n’ai toujours pas visité le Laos. Depuis le temps que je me dis qu’il faut que je le fasse. Ce sera l’occasion 😉
    En tous cas, tu as bien eu raison : toujours se faire ses propres expériences.
    Merci pour ton article !
    Laure

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :