Thaïlande – Koh Chang

Koh Chang, c’est où, c’est quoi? Koh Chang, c’est la voisine de Koh Kut, île de l’Est Thaïlandais. Les deux îles sont séparées par Koh Mak, qui contrairement à ses voisines, présente apparemment peu d’intérêt.  Koh Chang, c’est l’opposé de Koh Kut. L’île est beaucoup plus grande et bien plus visitée. Ici, on vient majoritairement pour faire la fête après s’ être relaxé sur Koh Kut. C’est pour ça qu’on y passera notre semaine du nouvel an. L’île est très montagneuse et les routes dangereuses. 50 morts par an sur la route, un hôpital est aujourd’hui réservés aux accidents de scooter et voiture. Au centre de l’île, la jungle, autour les plages. Il y en a pour tous les goûts, du coin riche comme Klong Prao jusqu’à la plage backpacker petits budgets à Lonely Beach. Bizarement, ici, tout est écrit en russe, le coin étant apparemment très visité par eux. C’est également un des derniers points du pays avant la frontière cambodgienne.

Y’a quoi à faire? Contrairement à sa voisine, l’île regorge d’activités en tout genre, majoritairement payantes. Trecks dans la jungle, accrobranche, plongée, snorkeling, cascades,… on se rendra d’abord à la cascade de la plage de Klong Prao. Plutôt déçus, on nous demande de payer l’entrée pour une marche de 15 minutes sans trop d’intérêt à travers la forêt pour déboucher sur une cascade ni plus ni moins, et bondée de touristes. Le jour du réveillon, on profite d’une promo pour une journée de masque et tuba autour de 3-4 îles alentours, toujours dans l’expectation de voir ma tortue. Bon la tortue c’est loupé, par contre encore une fois, les touristes difficile de les manquer. Ce jour là est particulièrement plein, l’exploration en devenant bien moins sympa. On y verra quand même des jolis poissons, une pieuvre (pas moi mais les autres), et… des centaines d’oursins géants! Pour 15 € la journée incluant le repas on va pas s’ en plaindre. On trouvera quand même notre bonheur sur une plage au sud de l’île, pour lézarder et… se faire masser! Je découvre les joies du massage à l’huile avec vue sur coucher de soleil et j’y prend tellement goût que j’y retourne 3 fois! Le petit plus de la plage? Des singes en liberté. Enfin c’était un plus les 10 premières minutes avant que l’un d’entre eux se mette à me pourchasser… Enfin, l’activités phare de l’île reste… sa vie nocturne! Les bars regorgent sur l’île, l’ambiance est joyeuse, l’alcool est pas cher, et on passera un nouvel an de folie sur la plage avec quelques autres centaines de personnes.

Où dormir? Où manger? Chaque plage de l’île correspond à un type de voyageur. Par exemple Klong Prao pour les vacances un peu luxe ou Lonely Beach pour les backpackers petits budgets et voulant faire la fête. Moi, je débarque en plein nouvel an, sans réservation donc je fais pas la difficile. À priori, l’île est complètement bookée mais l’hotel de mes compagnons de voyage, me propose de dormir dans un hamac dans la salle commune. Tentant, et n’ayant pas vraiment le choix je dis oui mais une annulation de dernière minute me propose une hutte privée pour un peu moins de 10 € la nuit. L’hotel s’appelle Cliff Cottage et se trouve à 10 minutes en scooter de Lonely Beach, parfait. Bon, il faut tout de même escalader une montagne et parcourir un chemin douteux poir arriver à ma hutte, s’ écroulant sur elle-même et plus que basique: une cabane en bois avec un lit en bois, point. Mais les parties communes sont très bien et les gens gentils.  Pour manger, boire, sortir, on ira majoritairement sur Lonely Beach où l’on trouve de tout depuis le petit stand de street food jusqu’au restaurant bord de mer. Et en prime on y fait notre shopping jusque tard dans la nuit. Le soir, on écoute de la musique acoustique (un français chantant Tryo, qui l’eut cru), on joue au billard et on va danser dans les clubs du coin à la chaîne en fonction de leur musique.
On va également manger et shopper sur le port sud de l’île, qui regorge de restaurants de toutes nationalités en bord de mer (on s’ essaiera au grec, un succès bien que assez cher) et de boutiques souvenirs.

Anecdotes de voyage? Dans le genre « moments absurdes en asie », on se retrouve à manger une crêpe dans un stand de rue lorsque les thaïlandaises du stand nous proposent de jouer au puissance 4 avec elles. Ça aurait pu suffire en terme de soirée insolite jusqu’à ce que je vois un panneau « billard gratuit » derrière elles et donc bien sûr leur proposent de faire une partie. Mon adversaire se met à glousser et me sort une table de billard miniature ainsi que des … baguettes chinoises! Mais non, même comme çà je suis toujours une brêle au billard!

Publicités

Un commentaire sur “Thaïlande – Koh Chang

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :