Thaïlande – Koh Kut

Koh Kut c’est où, c’est quoi? Koh Kut, aussi appelée Koh Kood (je préfère la première version parce que ça sonne comme une poule), c’est une des rares îles en Thaïlande encore peu envahie par les touristes. Ici on est à l’Est de Bangkok, loin des îles du Sud pour faire la fête, l’île est quasi-désertique. On y trouve cependant de nombreux lodges en bord de mer, les riches touristes venant y passer leurs vacances plage et far niente. Pas de magasins et pas même de distributeurs (important à savoir avant de partir, ce qui n’était pas notre cas mais heureusement certains hotels proposent de faire le transfert carte/cash contre comission), on traverse l’île en une vingtaine de minutes en scooter. Idéale pour faire un break, on y passe une semaine et notre Noël soleil fruits de mer.

Y’a quoi à faire? En gros… pas grand chose. Ici, on passe la majorité du temps à perfectionner (ou commencer) son bronzage sur des plages paradisiaques à eaux transparentes. Le coin est aussi réputé pour la vie sous-marine et donc pour la plongée. On s’ est essayé deux trois fois au masque et tuba, apparemment sympa aussi mais finalement on a passé plus de temps à buter sur des rochers qu’à voir des poissons. Et à part un poisson qui se sentait tellement seul qu’il m’aura poursuivi de telle sorte que je finisse par sortir de l’eau en courant, on aura pas vu grand chose. Plus sympa, la cascade Klong permet de se baigner dans une eau plus que fraîche et de se lancer depuis une liane dans les chutes. En plus, le coin est vraiment joli quand on s’ y rend le matin, avant l’arrivée des touristes.

Où dormir, où manger? Aucune hésitation et même réponse pour les deux. J’ai trouvé par le plus grand hasard Jimmy Hut, l’auberge du restaurant Chiang Mai. Le restaurant est assez réputé mais il est très difficile de trouver Jimmy Hut car ils n’ont pas de site web et ne sont pas sur les sites comparateurs usuels. A cette période de l’année, toute l’île était bookée, mais Jimmy Hut avait toujours des huttes de disponibles pour mon plus grand bonheur. 500 baths la nuit, soit 8 €, pour une hutte avec un lit double et une salle de bain privée. Rien à redire, à moins que l’on soit tâtillon sur le confort (je soupçone le matelas de n’être qu’une planche de bois avec un morceau de tissu). Ce qui rend le lieu unique est surtout son restaurant, dont la réputation sur l’île précède. Non seulement les plats sont incroyables à chaque bouchée mais en plus ne coûtent rien. Une super entrée dans la cuisine thaïlandaise. Les thaïs qui travaillent ici sont d’une gentillesse infinie, ne parlent pas un mot d’anglais mais nous font partager de nombreux moments avec eux en nous faisant cuisiner avec eux, goûter tous les plats et nous montrer leur pêche de Noël. C’est d’ailleurs ici qu’on fera notre réveillon à coup de poisson de la taille de mon bras. La cerise sur le gateau? Ils ont des tortues! C’est le coeur lourd qu’on quitte Jimmy Hut (et ses tortues pour moi), mais on promet de leur faire une bonne pub!

Anecdotes de voyage? On se sera retrouvé bloqués une nuit de plus sur l’île pour ne pas avoir booké notre bateau en avance. Des plus malins que nous ont proposé du cash à l’un des bateau ce qui aura bien entendu marché. Pleine période de fête, difficile de trouver un logement mais encore une fois, Jimmy Hut nous sauve. Et puis, y a pire endroit pour être bloqués non?

Publicités

Un commentaire sur “Thaïlande – Koh Kut

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :