Blue Mountains

Me voilà de retour à Sydney, mon point de départ, 10 mois plus tard. Tellement de choses se sont passées depuis que je devrais renommer ce blog « FromParistoSydneytoAllAustraliatoMelbournetoTassietoAllNewZealandtoSydneyagain », au moins je suis sure que le nom de domaine ne sera pas pris! J’arrive par le même aéroport, fait le même trajet, et pourtant c’est comme si une autre personne faisait ce chemin, forcément j’ai bien changé depuis tout ce temps!

Bref, je ne suis là que pour quelques jours avant de m’envoler pour l’asie, nouvelle étape du voyage. Ici, j’en profite pour revoir de vieilles connaissances encore sur place. Mais surtout, après tout ce temps, je me dis qu’il est plus que temps d’aller faire une des attractions les plus connues de la ville, que bizarement je n’ai jamais trouvé le temps de faire pendant mes 4 mois à Sydney (probablement à cause de la moitié de ce temps en béquilles): les Blue Mountains.

Les Blue Mountains, c’est le plus gros parc nationnal de New South Wales, à 2h de train du centre de Sydney. Me voilà donc partie à l’aveuglette pour Katoomba, la ville principale aux abords du parc. Une petite marche m’emmène au point de vue d’entrée du parc, la vue est vraiment impressionnante. À vrai dire, cette vue est pour moi pratiquement le seul point de ma journée ou je me suis dit que ça valait le détour.

Je vais probablement jouer les rabats joies de celle qui revient de Nouvelle Zelande et en a vu des parcs qui en mettaient plein la vue, mais dans l’ensemble, je suis légèrement déçue par le parc dont j’ai tant entendu parler.

Je me dirige d’abord sur les « Three Sisters » 3 rochers qui sont le point le plus célèbre du parc, régnant sur la vallée par leur hauteur. J’emprunte ensuite les « giant stairs » des escaliers sans fin descendant dans le parc. Même dans le sens descente, j’arrive à la fin les jambes tremblantes tellement l’escalier est pentu. Je croise quelques personnes faisant la remontée, à l’agonie.

Je longe ensuite le parc pour une heure ou deux, mais la piste est entièrement entre les arbres, cachant complètement la vue. Dommage car une fois au bout, je profite d’une vue sympa sur la vallée, mais c’est malheureusement ici également que commence la voie des tours opérateurs, l’endroit étant donc envahi de touristes japonais faisant 10 arrêts photo par seconde. Je craque vite et continue mon chemin pour retrouver mon point d’arrivée. Pour ça bien sur,  il faudra bien remonter à un moment! Je prends donc d’autres escaliers, qui se résument à 40minutes de marche: « pense aux fesses en béton que tu vas avoir » est ma devise pour ne pas lâcher. L’avantage de ce chemin est que je peux voir les chutes de Katoomba, une cascade assez sympa, qui donne un peu de charme au parc.

Arrivée en haut, je pourrais payer un bus pour me rendre a d’autres point du parc mais les 3h de retour en perspective et ne voulant pas dépenser plus d’argent, je décide de rentrer à Sydney.

Les autres points du parc sont peut-être supers, je ne pourrais pas en juger mais pour cette partie, je trouve que c’est sympa 5minutes mais ça ressort plus du pure exercice de musculation que du paysage de rêve. Je préfère nettement les parcs du Victoria par exemple, comme le Wilson Promontory.

Sur ce, je fais mes aurevoirs definitifs (enfin! Après 3 tentatives…) à l’Australie. C’est triste, c’est tout une ère qui s’ achève, mais je suis définitivement prête pour la suite, en commençant par m’envoler pour… Bali!

Suite au prochain épisode…

Publicités

3 commentaires sur “Blue Mountains

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :