Nelson

Flying Kiwi, jour 25, qui est en fait 9 jours. Je m’arrête en effet dans la ville de Nelson en attendant le prochain bus pour travailler quelques jours sur les traductions et le marché français de Flying Kiwi.

Première bonne surprise, je suis logée dans une des meilleures auberges que j’ai testé en voyage: Tasman Bay Backpacker. Le personnel est adorable, wi-fi gratuit et illimité (à ce point de l’aventure en Nouvelle-Zelande, le wi-fi étant denrée rare et luxueuse, nous voilà tous frémissants rien qu’à lire ça), pudding au chocolat et glace TOUS les soirs (succulent et énorme, il deviendra notre diner de sans le sou à la fin du séjour), jardin avec fruits et épices pour tout le monde et j’en passe… En plus, certains membres des copains du bus restent avec moi quelques jours, au top!

Travailler avec Flying Kiwi, c’est tout aussi bien que de voyager avec eux. 16km de vélo par jour pour se rendre au travail, je ne me sens pas dépaysée. L’équipe est plus que chaleureuse, m’accueille bras ouverts, ils sont au plus près des clients, et le travail est super intéressant. Une expérience à refaire sans hésiter!

Le week-end, on s’ improvise un Flying Kiwi, seconde édition, en louant un van pour aller explorer la région. Premier jour, on se rend d’abord au Harwood Hole, un trou géant dans le sol au milieu de la forêt (croyez-moi c’est pas évident à décrire). On retourne ensuite aux abords d’Abel Tasman pour aller voir Split Apple Rock, une pierre fendue en deux au milieu de l’eau, par une petite plage paradisiaque. Sur la route du retour, on visite la grotte Ngarua pleine de stalactites et stalagmites, menée par le guide le plus ennuyant du monde. La sortie de la grotte nous donne quand même une vue top sur la côte. On fait ensuite un arrêt plage sur Kaiteriteri soit très jolie mais occupée par au moins 20 personnes à cette heure là, soit une presque émeute pour la région. On finit la journée par un barbecue sur Rabbit Island au bord de la plage avec un super coucher de soleil.

Le deuxième jour, en plus petit comité, on se rend aux lacs de Nelson, deux lacs très renommés dans la région. En effet, les lacs sont magnifiques, on y voit des anguilles géantes et tentent une rando tout en haut de la montagne que j’abandonne à mi-chemin….

Je passe mes derniers jours à travailler avant de finalement continuer la route en montant dans le bus suivant. La fin de mon « jour 25 » consistera en une dégustation de vin néo-zélandais (qui pour être honnête,  me laissera un goût un peu amer dans la bouche mais je n’y connais rien)! Et une croisée en ferry pour retourner sur l’île Nord et passer la nuit à Wellington. On the road again!

http://www.flyingkiwi.com

 

Publicités

Un commentaire sur “Nelson

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :