Wellington

Flying Kiwi, jour 8. Nous voilà, à 9h du matin, après une bonne nuit de sommeil dans un vrai lit, arrivés dans la capitale du pays. On y vient pour récupérer de nouveaux arrivants mais également pour y prendre le ferry le soir direction… South Island!

Quartier libre pour la journée,  la majorité d’entre nous se dirige (après un arrêt wifi gratuit chez mcdo) vers le musée Te Papa, le must see de la ville. Sur 5 étages, dont un toit qui donne une vue sur toute la ville, le musée dont l’entrée est gratuite, retrace toute l’histoire et la culture du pays. Le premier étage, le plus grand, s’ intéresse à la forte activité géologique et à la faune néo-zélandaise. Une section rigolote nous permet notemment d’entrer dans une mini maison simulatrice de tremblements de terre,  sensation assez étrange. Sur les autres étages on peut voir l’évolution culturelle de la maison de tribu à l’ouverture sur l’homosexualité, de l’art maori, une exposition sur les impressionistes français (allez savoir ce que ça fait là, on est décidemment partout!), ou encore des explications sur les strictes politiques d’importations ou des vidéos sensations extrême. En résumé, le musée est très sympa, on y passe facilement 2-3 heures, pratique un jour de pluie,  et en plus c’est gratuit!

Après cette pause culture, quelques filles et moi se sentent de retourner aux instincts primaires: shopping! La ville est réputée pour ça. On se rend donc sur Cuba Street, une rue piétonne qui regorge de magasins et restaurants. On finira par se contenter de la promenade, entre des magasins plus farfelus les uns que les autres.

On finit la journée par une visite du Botanic Garden, tout en haut d’une colline (en tant que flemmardes professionnelles, on prend le funiculaire bien entendu), qui nous donne une vue sur toute la ville. Encore une balade sympa bien que la ville ne fait pas plus mouche que ça, par sa récente construction. En même temps, personne ne vient en Nouvelle Zélande pour ses villes!

5h, temps d’embarquer, ou pas. Le ferry est retardé d’une heure et demie. À part ça, la traversée est jolie avec le coucher de soleil sur l’océan, bien que je manque de me faire virer du bateau pour consommer ma propre bière et non pas une achetée dans leur bar (et oui, ils ont été jusqu’à vérifier qu’ils ne vendaient pas cette marque).

Bref, 11h, fatigués mais heureux, nous voilà dans le sud du pays!

www.flyingkiwi.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :