Taupo

Flying Kiwi, jour 6. Réveil au bord du lac devant lequel on s’ est endormi, jusque là rien d’anormal. Entre les courbatures du vélo de la veille et le froid qui commence à être assassin, les conditions camping commencent à être un peu rude.

Aujourd’hui, destination finale Taupo. Notre premier arrêt se fait à Wai-To-Pu, une zone qui regorge de points volcaniques naturels. Le premier est un bain de boue en ébulition. La boue est presque blanche et rend toute la nature qui l’entoure étrangement décolorée. Encore une fois, l’odeur n’est pas des plus appétissante!

On s’ arrête ensuite rapidement à ce qu’on appelle un geyser nommé Lady knocks, allez savoir pourquoi, une sorte de trou de taupe qui fait des eruptions d’eau bouillante. Celui-ci a besoin d’un coup de main pour le show, un spécialiste ajoute une poudre chimique (ne me demandez pas laquelle) qui provoqud une ébulition de quelques minutes puis une explosion volcanique, un premier jet d’une quinzaine de mètres suivi de nombreux plus petit. On observe quelques minutes avant de repartir pour le point suivant, Thermal Wonderland.

Thermal Wonderland,  c’est un parc naturel, payant malheureusement ($30, inclus pour nous), dans lequel on se balade autour de nombreux lacs sulfuriques. Ici, onnse croirait sur une autre planète, des cratères dans le sol et des eaux aux couleurs plus surprenantes les unes que les autres: rouge, bleu turquoise, jaune fluo,… On se prendrait pour une fourmi dans un labo chimique. Les lacs dégagent de la fumée sulfurique, apparemment bonne pour les poumons mais l’odeur ne donne franchement pas envie de la respirer!

Après une bonne heure de balade dans le parc, il est temps de se rendre direction Taupo. Ici, il est possible de faire du saut en parachute, du saut à l’élastique (bungy, réputé pour être inventé en Nouvelle-Zélande,  mais c’est un grand débat) ou encore du canyon swinging, autre spécialité nationnale sur laquelle on reviendra plus tard. Aujourd’hui, une seule tentera le bungy, et quand je vois la vue, je dois avouer que si je n’avais pas eu la cheville fragile, je me serai laissée tentée!

Pour tous les autres, on se contente d’une randonnée (à pieds ou à vélo, suite au dernier épisode vous imaginez bien que j’ai choisi la première option) allant des chutes d’Haka jusqu’au centre ville de Taupo. La balade est magnifique, on longe les chutes et la rivière, d’un bleu surréaliste encore une fois.

Arrivés en ville, il nous reste 1h pour traîner, la plupart en profitent pour une session shopping, la ville ressemblant à toutes les villes du pays, soit petite et simpliste.

Le soir, pas de cuisine mais un barbecue kiwi, et moi exténuée de la veille,  je m’offre le dortoir privé au lieu de la tente pour la nuit pour seulement $20. Première nuit dans une chambre privée en 9 mois! Bref, je suis allée coucher…

www.flyingkiwi.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :