Tasmanie – La côte Est

Ça y est, après 4 mois de pause à Melbourne, qui restera pour le moment ma ville préférée du pays, me voilà repartie sur la route. Certain pourront m’entendre d’ici: « on the road again! ».

Pour la dernière partie du voyage avant de quitter l’Australie, j’ai l’occasion de visiter la partie que je rêvais de faire depuis le début: la Tasmanie.
Le plan: 6 copains, une grosse voiture, 3 tentes, 48 sacs de couchage, et un parapluie, le tout pour une semaine de camping autour de l’île.

Hobart, ça a beau être la plus grande ville Tasmane, faut pas s’ attendre à aller clubber tous les soirs. La ville est tout se qu’il y a de plus Australien, ni plus ni moins. De toute façon, on vient pas en Tasmanie pour les villes! Ici, on se contentera d’aller visiter le MONA de la ville, un des musée les plus réputés du pays. Situé sur trois étages souterrains, le musée ne peux laisser personne indifférent: à chaque salle encore plus de bizzarerie que la précédente. Des nombreux tableaux mêlant masculinité et féminité, des vidéos mêlant gaure et porno, jusqu’à la machine à défécation,  on est bien dans une galerie d’art moderne. Qu’on aime ou qu’on aime pas, au moins çà fait débattre et on ne s’ ennuie pas!

Revigorés en étrangetés, nous voilà partis pour la route. Aujourd’hui, on grimpe toute la côte Est jusqu’au fameux Bay of Fires. On a beau avoir que 200 km de route, ici l' »autoroute », c’est un chemin a sens unique en zig zag tout le long. On prend 4h pour le tout. Le bon point, la route est magnifique, on traverse les forêts, longe la côte, avec un temps superbe qui nous fait baver d’envie devant l’eau turquoise. Un petit arrêt dans un fish & chips tasmanien, dans une grosse ville, soit 500 habitants. On arrive tout juste pour le coucher du soleil, das un camping au bord de la mer. Le pied.

Camping, soirée autour du feu, stargazing sur la plage,… Puis réveil sur la côte. On se fait quelques plages d’affilées, plus belles les unes que les autres. Les pierres rouges donnent un charme fou à la plage, l’eau est digne d’un prospectus vacance et on peux admirer des vues imprenables sur toute la côte.

On en profite quelques heures avant de retourner sur Saint Helen manger un fish and chips sur une peniche, version australienne du resto fruit de mer, puis on part s’enfoncer dans les terres direction les parcs nationnaux.

En résumé, la east cost tasmanienne c’est plutôt sympa, même quand on est pas branché plage, impossible de rester insensible à leur charme. La suite au prochain épisode!

Publicités

4 commentaires sur “Tasmanie – La côte Est

Ajouter un commentaire

  1. pas mal du tout ces petites plages… Mais est ce qu’il y fait chaud ou c’est juste beau mais tu peux pas te baigner tellement il y fait froid…?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :