Melbourne et le street art

Melbourne fait partie des premières villes mondiales en terme de street art. En tant que grande amatrice, c’est donc une des premières choses que j’ai été voir à Melbourne, j’en avais parlé dans un article à l’époque. Quelques semaines plus tard, j’ai la chance d’en découvrir bien plus grâce à Melbourne Street Tours, sponsor du blog.

Melbourne Street Tours est le seul street art tour de la ville mené par des artistes directement.

Me voilà donc le jour J au lieu de rendez-vous où je retrouve un groupe d’une dizaine de personnes ainsi que notre guide, Daniel, un street artiste originaire de New Castle. Première étape, on va voir rapidement une exposition de Ian Strange, un artiste qui porte bien son nom: il repeint des maisons de façon originale, un peu effrayante même et filme des maison brûler. L’expo est petite mais intéressante.

Après cela, nous voilà partis pour 2h30 de promenade dans la ville à travers les nombreuses ruelles planquées pleine de street art. Le premier arrêt est Hosier Lane, la plus célèbre, ou je me suis déjà rendue il y a deux mois. Mon premier constat est de voir que des graffitis que j’ai vu être fait en direct la dernière fois sont toujours là. Le respect des street artistes entre eux est impressionnant. Je remarque également des choses que je n’avais pas vu la dernière fois, comme des posters avec des citations sur tout le haut des murs ou du street art sous d’autres formes que le graffit. En effet, grâce au guide, qui connaît parfaitement les artistes (la plupart même personnellement, lui-même en étant un), j’observe de nombreux éléments urbains transformés en art, de nombreuses sculptures, de l’art dans toutes ses formes. Je redécouvre vraiment cette rue et en apprend long sur la signification de chaque oeuvre.

Le reste de la visite, on se promène dans de nombreuses allées, dont je ne me rappelerais pas le nom. Le guide nous montre des Banksy originaux, que je n’aurais jamais trouvé moi-même, bien que grande fan de l’artiste. Il nous apprend long sur les artistes locaux, dont beaucoup sont français d’ailleurs. Petit à petit, on apprend à reconnaître le style de chacun, à faire plus attention aux éléments artistiques éparpillés partout dans la ville. J’apprends par exemple que l’acronyme TOY signifie « tag over you », utilisé lorsque qu’un « artiste » recouvre l’oeuvre d’un autre. On passe devant des bars d’artistes qu’il nous conseille. Un bar caché dans une rue est en fait un bar concept de la seconde guerre mondiale où l’on doit toquer pour entrer, un homme nous parle à travers une trappe et nous demande si on veut aller en RDA ou RSA: deux bars, deux ambiances, deux menus,… prochain bar à tester?

C’est vraiment très intéressant de voir le nombre d’oeuvres cachées et pourtant reconnue des artistes. On trouve par exemple en plein milieu d’une des rues les plus animées de la ville une mini sculpture d’un burger frites, où des gens laissent toujours une tasse de café à côté, ce qui pourrait simplement passer pour un déchet auprès d’un public non averti. Melbourne regorge d’artistes en tout genre et de vie underground, le tour nous en donne un bon aperçu.

On finit la visite au Blender Studios, un studio d’artistes planqué dans une ruelle, derrière une porte minuscule cachée par des graffitis. Impossible de trouver si on ne connaît pas. À l’intérieur,  une vingtaine d’artiste de tous genres et toutes origines travaillent sur des oeuvres, en allant de la photo au dessin de comics. On est libre de se promener, observer les artistes, discuter avec eux,… et on a même le droit à une dégustation de vrai fromage, vin et bière, un régal pour moi, sérieusement en manque de frometon franchouillard.

Avant de partir, on nous donne un petit sac cadeau avec des goodies liés au street art et au milieu underground de la ville. Je repars très contente de ce petit tour, qui m’aura appris long et montre bien que le street art est un art à part entière, et ne se résume pas au graffiti.

Pour plus d’information sur le tour, rendez-vous sur leur site ou leur page facebook.
Pour aller jeter un oeil au Blender Studios et a leurs portes ouvertes, c’est par ici, ou par là.

En tout cas, merci à eux tous pour la visite et l’accueil, c’est vraiment top!

Publicités

Un commentaire sur “Melbourne et le street art

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :