Melbourne day 2 – CBD

Le compte en banque commençant à descendre, les envies de shopping commencent à titiller. Il est donc normal que pour ma première sortie à Melbourne, je me dirige au Queen Victoria Market, le plus célèbre marché de la ville, réputé pour ses prix défiants toute concurrence.
Après un « petit » détour pour cause de non sens de l’orientation, je fini par arriver par l’arrière du marché. Une première partie couverte rassemble tous les vendeurs de vêtements, accessoirs, bijoux & co. Il y a de quoi trouver son bonheur bien que après quelques minutes, on se rend compte que les stands se répètent un peu. Une deuxième partie, extérieure, mélange stand de saison, avec la vente de bonnets péruviens ou de pashminas turques, et les stands de nourriture type Camden qui ouvrent l’appétit. Mon grand regret: ne pas avoir tester la soupe maison servi dans un gros pain qui fait office de bol, le stand qui a du succès par le froid polaire actuel. La troisième partie est réservée à la nourriture: fruits et légumes, confitures maison, vins agricoles,…
Je m’en tiendrais au lèche-vitrine mais ça fait une balade bien sympa pour le dimanche matin.

Je décide de rentrer à pieds en passant par le centre pour voir quelques endroits que je veux voir. Melbourne, pour faire court, c’est indescriptible. Au premier abord, ça me fait penser à Londres, par son côté royauté (toutes les rues perpendiculaires au fleuve sont nommées en l’honneur de roi, reines etc… merci Mark pour l’explication) et par son architecture. Puis ça me fait penser à Paris pour ses quais et ses grafitis, puis ça me fait penser à Sydney par ses grands espaces verts, puis à Prague pour ses trams old fashion, puis ça me fait arrêter de penser car ça devient trop compliqué. Je me contenterai donc de quelques photos.

Mon dernier stop du jour et pas des moindres, c’est les alentours de Flinders Station, centre de la ville où tout est à voir et spécialement aujourd’hui,  ce qui m’intéresse, c’est le street art de la ville. En effet, la ville est dans le top 5 mondial de l’art de rue. Ici, des rues autorisent et même recommandent les graffitis. Çà fait partie de la culture de la ville. Sur Hosier Lane, une des plus célèbre, je vois des graffeurs en action dans une rue recouverte de la tète au pied. Du joli, du moins joli, mais en tout cas, dans le global, la rue envoie pas mal.

Publicités

2 commentaires sur “Melbourne day 2 – CBD

Ajouter un commentaire

  1. Salut ! Je viens de voir que tu suivais mon blog, du coup je découvre le tien – et tous les autres dont tu as mis le lien. C’est cool de voir ce que d’autres personnes ont fait à Melbourne: ça me donne des idées pour la prochaine fois … Je suis désormais ton blog alors à bientot 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :