Alice Springs

En rentrant d’Uluru, on se sépare tous à Alice Spring. Certains partent pour du farm work, d’autres quittent le pays et moi, je reste à Alice Spring. Enfin pas longtemps car on m’a prévenu qu’Alice Spring, on en a vite fait le tour.

J’ai donc deux jours ici avant de m’envoler pour Melbourne. Après 10 jours en van, je n’ai à vrai dire qu’une envie, prendre une douche et dormir dans un lit. Ce que je ferai grâce au Haven Resort, partenaire du site. Je suis accueillie parfaitement dans une auberge qui a tout pour plaire: les chambres sont propres, je profite d’un dortoir de 8 avec salle de bain privative et même un sèche-cheveux! Je ne veux plus quitter mon lit. Ce qui m’a particulièrement plu, c’est le fait que l’auberge offre deux cuisines: une intérieure classique et une extérieure avec barbecue, au top! Aussi, l’auberge prône l’écologie, grande mode en Australie: chasses d’eau, tri séléctif, des panneaux demandant aux invités de participer pour l’aider à devenir l’hotel de plus écologique d’Australie. L’hostel est grand, nickel et reposant. En effet, ici les gens sont soit là pour travailler, soit pour participer à des tours et donc se lever très tôt. Le patron demande donc à ses invités de respecter le calme le soir. Pour compenser, il donne un papier qui explique toutes les infos liées à l’hôtel et des endroits où sortir le soir. Tous les services possibles et imaginables sont là: machines à laver, fer à repasser, téléphones ou encore location de vélos. Ils vendent même un peu d’alcool, ce qui est très rare pour une auberge!
Bref, rien à redire, je suis plus que cocoon dans l’hotel, de telle sorte que je ne quitterai même pas mon lit le premier jour.

Le deuxième jour, il faut bien sortir du lit, pour voir un peu la ville, mais surtout car j’ai rendez-vous avec monsieur le maire. Alice Spring, c’est tout petit, on fait le tour de la ville en 15 minutes. On se croirait dans un western, la ville est entourée de vieilles rames de train et de montagnes de caillasse rouge. Le centre ville se limite au K-Mart du coin. Le contraste entre le côté vieille ville de western et les nombreuses grosses chaînes de fast food du type KFC ou Subway me font penser au Etats-Unis. Ici, les gens se mixent: aborigènes,  australiens, road trippers, touristes,…

Après cette rapide visite de la ville, je m’apprête à rencontrer monsieur le maire, Damien Ryan, pour relever un défi (cf article: le défi de Bruno). Arrivant suitant devant son bureau, je me demande bien ce que je vais lui raconter. A vrai dire, pas de pression, il m’accueille bras ouverts, m’offre un verre d’eau et se met à parler pour moi. Il me conseille un festival de chapeaux aborigènes pour le soir, auquel je ne peux malheureusement pas me rendre. Il en parle même sur son Twitter, car c’est un maire nouvelle technologie. Il me parle de la ville, m’explique qu’il y a toujours quelquechose qui se passe à Alice Spring! Ici il y a de tout: sportifs, artistes, ouvriers,… Le maire est très fier de la ville. Il est né et a grandi ici, il s’ occupe aujourd’hui d’Alice Spring mais également de toutes les communes alentours. D’ailleurs, il ne chôme pas, de retour tout juste de Darwin, il s’ apprête à repartir pour Camberra. Il me fait l’honneur de me montrer la médaille de la ville ainsi que la tenue officielle du maire, bien plus jolie que celles qu’on voit d’habitude! On sent une ville pleine d’histoire et pleine d’avenir. Il a vraiment éveillé mon intérêt pour cette si petite mais si célèbre ville. Et non, le gros rocher, il est pas dans la ville!

Bref Alice Spring a un maire qui donne de son temps pour sa ville, d’une gentillesse et d’un punch impressionnants.

En sortant de cette visite il ne me reste que quelques heures dans la ville, je décide donc que je devrais bian y faire quelquechose. Je choisis le centre des reptiles, pour voir enfin un crocodile, auquel je consacrerai un autre article.

Ma visite dans le bush étant terminée je m’envole, avec quelques difficultés (cf histoire de loose #2), pour une nouvelle ville dans un nouvel état: Melbourne, Victoria.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :