Le Nomads

Voila maintenant plus d’un mois que je suis « installée » au Nomads/Westend Backpackers de Sydney. 5 semaines, une douzaine de lits testés,  des centaines de gens rencontrés, beaucoup de soirées arrosées… C’est tout comme ma maison maintenant, le staff étant presque devenu ma famille de substitution!

Le Nomads est connu a Sydney pour son immense dortoir: The Church (L’église pour les non english speakeur). 32 lits! Et attention, le dortoir ne porte pas bien son nom, j’ai découvert The Church avant même d’être dans l’hotel pour ses soirées animées et ses churcholympics (course consistant a sauter de lit en lit tout autour du dortoir). J’y ai en tout passé une dizaine de jours. L’avantage, c’est que ca ne coute que $20 la nuit ($28 la chambre de 6, passé recemment à $33). Et puis on rencontre beaucoup de monde, on s’amuse bien. Après, c’est vrai que c’est pas toujours des plus calmes. Même si globalement les gens sont respectueux et que parfois tout est éteind a 23h personne ne parle, il arrive aussi fréquemment qu’un groupe soit assit dans un coin a papoter et boire des coups jusqu’à un peu tard. Le problème c’est aussi que les cliques se forment facilement et restent dans le dortoir sans se mélanger aux autres. Du coup l’hotel à une règle: pas plus d’une semaine. J’en connais plus d’un qui y sera resté plus de 2 mois…

Après, la technique est de réservée le dortoir en payant le prix et à moins de demander expressement d’être dans The Church (oui oui, parfois on veut vraiment y aller de son plein gré), on se fait upgrader dans une chambre de 6 personnes. C’est comme ça que je paie depuis un moment en moyenne en dessous de $150 par semaine pour un dortoir de 6. Par contre je dois changer de chambre à chaque fois que je prends une nouvelle semaine.

Aussi, pour certains évènements comme Pâcques ou le Future festival, il vaut mieux réserver à l’avance car l’hôtel est vite plein (beaucoup d’Australien viennent ici quand ils sont de passage à Sydney) et on se retrouve SDF pour la nuit. J’en connais un qui a fait deux nuits dans les buissons (je ne voulais pas le croire mais si, il avait meme pris sa petite valise avec lui). Moi, sur 3 fois où j’ai fait la bêtise, je me suis toujours débrouillée pour partager le lit d’un ami ou m’endormir dans la tv room. C’est çà l’esprit Nomads: du grand n’importe quoi!

Pour les commodités c’est pas l’hôtel le plus propre mais pas non plus le plus sale. Quelques cafards comme partout et une fois une invasion de puces dans un étage. On aurait aussi trouvé une red back (araignée mortelle) dans la cuisine une fois. En un mois je n’ai rien vu d’autre mais j’ai entendu parler de différentes petites bêtes et araignées.

Le problème majeur est la cuisine: trop petite, pas assez de vaisselle et les gens ne prennent jamais la peine de laver leur affaires et quand ils le font, il faut largement repasser derriere. Du coup, c’est vite compliqué de cuisiner, d’autant plus qu’on se fait voler de la nourriture dans les frigos communs régulièrement. Mais tout ça vient surtout des gens, le staff est bien fourni, il y a toujours quelqun pour gérer et nettoyer régulièrement. Bon point: pâtes et riz gratuits en permanence.

Le reste est classique mais reste du stricte minimum: internet payant ($12 la semaine), des douches dont la pression diminue a chaque étage (j’ai dormi plusieurs fois au 12e, c’est pas rigolo…), pas trop de fenêtre dans les dortoirs, air conditionné, un étage de filles (beurk, testé une fois, plus jamais!) avec des sèches-cheveux,…

Beaucoup de monde travaille dans l’hôtel car c’est très facile: ils engagent tout le monde. Le deal est qu’on travail 3 shifts de 7h dans la semaine (réception, house keeper ou cuisine) en échange des accomodations.

Ca fait pas rêver comme çà mais en vrai on s’y fait vite et on s’attache au lieu pour l’esprit familial. Malgré 13 étages avec une dizaine de dortoirs, les gens se côtoient tous. Des soirées sont organisées tous les soirs avec un apéritif dans la cuisine et des boissons offertes dans des bars de la ville: le lundi c’est killer pool au Side Bar, le mardi ladies night au World Bar etc… Tout est fait pour rencontrer du monde.

Sinon dans l’hotel, l’ambiance est au rendez-vous, parfois surprenantes pour les nouveaux venus: du lapin junkie en peluche qu’on peut trouver dans l’ascenseur par hasard a la macarena improvisée en passant par le jeu « toy story » (lorsque quelqun crie « andyyy », tout le monde tombe sur le sol comme un jouet inanimé) et encore plein d’autre des plus insolites, on ne s’ennuie pas! Enfin sauf au bout de la 36e partie de trou du cul du dimanche après-midi… Le piège est de ne pas rester enfermé à l’hotel et de continuer à rencontrer des gens extérieur car certains anciens ont tendance à y hiberner…

Je commence moi-même à faire partie des anciens de l’hotel mais je fais tout pour garder ma vie extérieur. L’avantage c’est qu’à force de cotoyer les gens du staff, y a plus besoin de négocier la remise!

Les Churcholympics:

Un dimanche soir comme les autres:

Le « harlem shake » du Nomads

image
The Church
image
The Church
image
Ce qu’on retrouve régulièrement le matin dans la cuisine
image
Ladies night
image
Comment faire sécher son linge en hotel by Sam
image
Soirée UV painting
image
Une bus party tous les jeudis soirs ($25)
image
Le gagnant d’une ladies night expose sa robe dans l’ascenseur en revendant son lot
image
Vu dans l’ascenseur…
Publicités

2 commentaires sur “Le Nomads

Ajouter un commentaire

  1. Bonne ambiance!
    Ca a l’air de bonne soirée de dépravé tout ça!

    alcool à gogo ?

    Dis-moi as tu parlé des australiens et l’alcool je ne sais plus !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :