Ma valise: la partie « allô maman bobo »

Qu’on soit un bras casssé, un casse cou ou un casse couilles (ah non il n’y a pas de remèdes pour celui-là), on est jamais à l’abri de rien où qu’on aille, peut-être encore moins dans le pays qui regorge de tous les animaux les plus dangereux du monde… Et parce que on veut s’éviter au maximum d’aller expliquer à madame la pharmacienne ce qu’on veut sans savoir comment çà s’appelle, on prend une petite pharmacie de dépannage. Dans la mienne il y aura:

– Les lunettes / lentilles / produit à lentilles

– Des pansements

– Du désinfectant

– Des bandages

– Bepanthen

– Voltaren

– Une boîte de Doliprane

– Une boîte de Clarityne pour les allergies

– Un spray pour la gorge

– Des cachets pour les maux de ventre

– Des collants de contension pour le voyage + une crème pour les jambes lourdes

– Un petit pot de Biafine? Un baume du tigre?

– Un an de pilules contraceptive ou équivalent (préservatifs?)

– Un Labello

– Un petit pot de crème solaire

– Ce que mon médecin me conseillera

Dans le sac à dos iront simplement les Doliprane et les bas de contension sur moi.

Encore une fois, cette liste s’adapte à chacun. Par contre, j’ai lu quelque part qu’il fallait mieux avoir toutes ses ordonnances sur soi en cas de contrôle à la douane (pour peu qu’on vous prenne pour un trafiquant de pilule contraceptive…)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :